Elle est assise sur un …

Elle est assise sur un fauteuil rouge parmi tant d’autres dans le Dolby Théâtre. La cérémonie a déjà débuté, elle serre les poings et remet en place ses bijoux, elle sait que tout le monde la connaît et l’admire dans la salle. Elle ne bouge plus dans sa robe rouge, cette somptueuse robe faite sur mesure par des créateurs de Paris. Elle va d’ailleurs, ce soir là, attirer particulièrement l’attention des personnes importantes de la salle, ses longs cheveux bruns, ses yeux un peu tirés couleur Onyx, et ses lèvres rouges qui ne laisseront pas indifférents plusieurs grands producteurs. Son rêve n’est peut-être plus qu’à quelques secondes de devenir réalité, elle est paniquée, pense à sa famille qui a, grâce à elle, ce soir, les moyens de la voir. Un grand silence s’installe à Los Angeles dans ce théâtre….

« Maouchio Carmen » c’est la même voix qui parle dans le micro sur scène depuis le début qui prononce son nom.

Elle monte sur scène et récupère dans ses mains toutes tremblantes, l’Oscar qui la désigne « Meilleure Actrice » 2018. Elle éclate en sanglots comme le font ses parents et ses frères derrière leur écran. Carmen, les yeux brillants et sa beauté qui crée un silence total dans la salle, prend la parole pour exprimer la fierté qu’elle a de recevoir ce prix et remercie les personnes qui l’ont accompagnée et soutenue tout au long de sa carrière. « Je tiens ce soir à vous montrer une photo qui va apparaître derrière moi et qui montre qui je suis réellement ». La photo s’affiche, immense derrière la jeune fille. Sur cette photo se trouvent trois garçons et une petite fille, on voit que les enfants sont issus d’une famille pauvre par leurs habits tachés, déchirés, et leurs cheveux en bataille. « J’ai vécu toute mon enfance dans la pauvreté, je me suis toujours battue pour le rêve qui occupait mon sommeil chaque soir, celui de me voir monter sur le podium ». Le public savait déjà qu’elle avait beaucoup de caractère, c’est la réputation de Carmen, elle incarne d’ailleurs dans tous les films où elle a joué, une femme battante et victorieuse.

Anna