La construction des tranchées durant la première Guerre Mondiale

La première Guerre Mondiale qui débuta en 1914 et se finit en 1918 est associée aux tranchées et aux poilus qui se terraient dans la boue. Les tranchées sont devenues un symbole de cette guerre, qui marqua une rupture avec les guerres habituelles.

La première Guerre Mondiale fut en premier lieu une guerre de mouvement jusqu’en novembre 1914 où une nouvelle forme de guerre apparue, appelée guerre de position ou guerre de siège, apportant alors l’apparition des tranchées.

Les tranchées avaient un dispositif qui restait commun aux deux camps, en effet une première tranchée servait pour la première ligne, qui restait éloignée du camp ennemi par quelques centaines de mètres ou parfois par quelques dizaines seulement. Le no man’s land, hérissé de barbelé constituait cet espace. On trouvait d’autres tranchées, construites en parallèles, situées et espacées de quelques centaines de mètres en communiquant avec la première ligne par des boyaux. Une deuxième position était établie quelques kilomètres en arrière pour les postes de secours ou le casernement. Pendant quatre ans, les ennemis se font face, ils vont essayer, par des offensives, d’user l’adversaire afin de revenir au mouvement.

Les tranchées sont profondes de 2 à 3 mètres et larges de 50 à 80 centimètres, elles sont en perpétuel aménagement.

La guerre de position pris fin en 1918 avec l’échec des offensives allemandes commencées en mars. Les Allemands qui avaient signé la paix avec les bolcheviks le 3 mars, désiraient percer le front Ouest avant l’arrivée des Américains. Les États-Unis sont entrés en guerre l’année suivante, apportant leurs forces aux Alliés. Les Allemands pendant ce temps eurent presque le temps d’atteindre Paris mais ils n’arrivèrent pas à réaliser la percée qu’ils souhaitaient depuis déjà quatre ans. Ce sont les Alliés qui, par une contre-offensive, lancée en juillet 1918, ont permis le retour à la guerre de mouvement. Plusieurs facteurs y contribuèrent, les chars qui ne devinrent réellement performants qu’en 1918, l’aviation qui bombardaient les lignes ennemies, ainsi que l’aide des Américains en apportant leurs hommes au combat ; tout cela engendra l’épuisement des armées allemandes qui ne disposaient plus d’effectifs de réserve. La première Guerre Mondiale qui débuta en 1914 et se déroula dans les tranchées ne fut que le commencement des horreurs du XXe siècle.