Amiens dans la guerre

Tout d’abord, Amiens est une ville située à 14 km du front de la Somme. C’est pour cela qu’elle a eu une place très importante dans la guerre : d’une part avec ses deux gares notamment la gare St Roch qui servait pour le ravitaillement et pour l’arrivée des soldats au front. De plus, à Amiens il y avait une caserne qui servait d’hôpital pour soigner les soldats blessés. Il y avait également le beffroi : une tour qui avait une fonction de prison et de clocher pour sonner l’alerte, lorsqu’un avion de chasse arrivait. Les soldats venaient aussi s’amuser et se détendre rue des Trois Cailloux.

Les habitants ont eu un rôle majeur dans la guerre notamment pour faire fonctionner les 150 industries textiles. Ils ont aussi été évacués lors de la prise d’Amiens par les Allemands : la ville était donc déserte, c’était une ville fantôme.

Une grande partie d’Amiens a été détruite, notamment la gare en 1918 qui était un point stratégique pour les Allemands. La rue des Trois Cailloux a été partiellement détruite contrairement à la cathédrale qui n’a pas subi de destruction, les habitants l’avaient protégée avec des sacs de sables.